Mr AMEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mr AMEN

Message par Philippe le Lun 20 Avr - 22:32

Ici nous pouvons échanger autour du projet de vie de Mr Amen.
Je me suis permis de compléter le sujet Philippe. Wink
Évaluateur: Fanch (présence de Philippe en qualité d'intervenant)
date de début d'accompagnement à préciser
Échéance prévue pour la présentation du projet de vie: dans les semaines à venir
Objectifs à prévoir pour le relai aux équipes: Trouver 1 voir 2 intervenants dont le profil correspondrait à la problématique de Mr Amenn (Démence Fronto-temporale à un stade modéré à évolué avec présence d'une aphasie sans trouble de la compréhension, comportement moteur aberrant de type déambulation...). N


Rituels et procédure de coucher pour Amen (rédigé par Philippe)
Alors récapitulons,
j'ai pu constater  que pour des raisons de rythmes biologiques  certainement, Monsieur Amen était plus disposé pour sa mise en pyjama et son coucher entre 19h40 et 20h, l'intervention est certes prévue sur nos planning entre 20h et 20h30, si le planning de l'intervenant du soir le permet, je lui conseille donc de venir un peu plus tôt
Quand j'arrive, Monsieur A est  généralement dans la cuisine, parfois dans la salle à manger, rarement dans la chambre, je le salue d'une accolade et nous "babillons" un instant j'ai la chance de parle le "lionel" couramment, comme quoi ça sert d'avoir étudier les langues dans mon jeune temps, nous conversons, et doucement, je l'invite à me suivre dans sa chambre,
soit je lui prends la main, soit il me suit à son rythme. Une fois dans la chambre, Madame A et moi allons nous adapter à son comportement, si il reste debout, nous en profitons pour lui enlever la chemise et nous lui passons la veste de pyjama tout en lui parlant, (si au contraire il s'assied sur le lit ce qui est plus rare, je commence par les bas de contention)
Premier cas le plus courant, il est debout, on lui passe le haut de pyjama, puis je le fais se diriger vers le lit et avant qu'il ne s'assoie, je suis à genoux devant lui tout en lui parlant, je tiens ces deux mains en le regardant pour qu'il focalise son attention sur moi, tandis que madame Amen lui baisse le pantalon et défait la protection, une fois le pantalon baissé, il s'assied sur le lit, nous pouvons alors lui retirer le pantalon, placer la protection et le bas de pyjama, je suis à genoux et j'en profite pour lui passer les bas de contention après un massage des jambes au dexeryl, une fois fait je lui remet les chaussons, me place devant lui accroupi et l'aide à se relever en lui tenant les mains, une fois debout, moi toujours accroupi ses mains dans les miennes, madame A lui remonte la protection et le pantalon. Ce cas est le plus courant et suppose qu'il soit propre ( si pipi un coup de lingette, si caca c'est un coup de gant dans l'arriere cuisine ou la douche en cas de débordement ). A ce stade il est en pyjama, reste à la coucher, généralement sur notre demande il se rassoie sur le lit, nous babillons un instant, nous sommes tous les trois, lionel assis au milieu du lit,  Madame A debout à sa gauche et moi assis à sa droite sur le lit ( en m'asseyant à sa droite je l'oblige à se poser au milieu du lit ce qui facilitera la manœuvre suivante
:après un petit moment, durant lequel, nous discutons je demande à madame Amen de lui prendre la main droite, comme pour le saluer et lui donner le bonsoir tandis qu'elle lui parle et qu'il la regarde, je me place devant lui, prend ses jambes, les soulève et fait pivoter lionel dans le lit, une fois couché nous le redressons et le couvrons du drap, de la couverture, nous allumons la veilleuse, un bisou sur le front et nous nous retirons.
Pourquoi je demande à Madame A de lui prendre la main droite. Il a la main gauche accrochée à la barriere sur le coté du  lit, tandis que sa main droite est agrippée au matelas
là, on peut faire ce qu'on veut il est impossible de lui prendre les jambes pour le faire pivoter dans le lit, mais si Madame lui tient la main droite et qu'au moment où je le fais pivoter, elle lui attrape la main gauche accrochée à la barriere, il pivote naturellement

Pour que les choses se passent au mieux il faut garder à l'esprit quelques trucs, beaucoup de douceur dans les paroles, focaliser son attention sur soi par des paroles prononcées sur un ton léger amical, ne montrer aucune impatience. DETOURNER SON ATTENTION, lui tenir doucement les mains, mais fermement, il faut que le geste soit perçu comme amical comme si on jouait (je remue ses mains, ) et non pas comme une contention ( ce que c'est avant tout cela évite de se prendre une beigne ! ). il faut que le relationnel soit très prononcé, très enjoué, très amical, voire calin comme avec un enfant qu'on va coucher, et qui doit vivre ce moment non pas comme une punition mais comme un moment de détente naturel et apaisant
J 'espere avoir été clair sinon fanch je te ferai un demo au bureau  Laughing

Philippe

Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mr AMEN

Message par Fanch le Mar 5 Mai - 5:39

Merci Phillipe je visualise bien les gestes que tu décris bien. j'ai repris ta description du coucher  dans le projet de vie.


que voici.

Projet de vie mr Amen



MR Amen est atteint d'une démence fronto temporelle
né à Chahaignes (Sarthe)
vis seul avec son épouse.
Ancien moniteur AFPA (carrelage) puis Artisan carreleur,
le recueil de vie de Mr Amen dépeint un homme assez secret et solitaire et passionné par son travail et l'activité manuelle.


les  intervenants venant chez Mr Amen se présentent comme des « amis de passage » qui vont passer « un bon moment ensemble » , l’intervenant peut l'appeler par son prénom et employer le tutoiement afin de renforcer le sentiment de proximité.
Mr Amen peut passer de période apathiques à agités (fouille dans l’environnement, découpe des nappes, démonte une porte...)

A été établi un recueil d'information sur les moment clés de la vie de Mr Amen Afin de mieux dégager les éventuelles sources émotionnelles pouvant survenir.


Actions actuelles

Aide à la toilette matinale '8h-9h) : l'objectif de la toilette et de l'aide à l'habillage est de ritualiser le plus possible celle ci (passage dans l'escalier, préliminaires de discussion et de présentation...)
de favoriser la mémoire procédurale (des gestes), des outils de toilette et du schéma corporel.

Outils de toilette mis en œuvre :Gants de toilette, peigne, brosse à dent , rasoir manuel,


Déroulement  type de intervention  :
l’intervenant peut trouver Mr Amen endormi sur une chaise, déambulant ou plus rarement endormi dans son lit.
Si mr Amen est endormi sur une chaise : s'accroupir devant lui, lui parler doucement et capter l'ouverture du regard en touchant délicatement le coté de son bras, rester ainsi a le regarder, lui parler gentiment ne pas précipiter l'incitation au lever, quelques mots échangés,
lui montrer les vêtements pour qu'il comprenne le sens du passage, toujours en position accroupie, lui prendre délicatement les deux mains et lui proposer de se lever, se lever sois même en douceur en gardant ses mains dans les siennes, le tirer l’intègrement vers vous pour l'aider à se lever,  => la position de l'assise favorise l’égalité du niveau du regard
Si mr Amen est dans son lit : s'asseoir et monter/descendre le lit de manière a être à son niveau assis sur une chaise, lui prendre une main dans la sienne et carreser la main, l'appeler gentiment. Capter son regard, celui ci doit être prolongé et doux. Monsieur Amen doit avoir le temps de vous identifier comme visage « ami ». prendre sa deuxième main le stimuler de caresse. Me Amen peu aider en relevant doucement la tete de lit pour l’empêcher de trop se rallonger. Sortir les jambes délicatement, puis le faire pivoter en tirant sur ses deux mains, une fois assis, monter le lit de maniere à faciliter le lever et faire comme pour le lever avec la chaise.


==> la plupart du temps Mr Amen se souviendra que votre intervention signifie « monter l'escalier avec lui atteindre la salle de bain et se préparer » lui montrer ses vêtements et se positionnant prêt de l'escalier, à la sortie de la cuisine en l'appelant : il vous suivra spontanément.
En montant au début  de l'escalier, se trouve une photo de ses petits enfants que nous prenons le temps de remarquer comme un « rituel de balisage » du chemin.

Une fois en haut, dans la salle de bain, il y'a généralement un petit rituel  préliminaire de discussion en regardant par la fenêtre et/ou le chauffage l'hiver. Pendant qu'il regarde par la fenêtre, on peut enlever, tout en discutant le bas de pyjama et les chaussettes. ==> son attention sera plus portée sur l’extérieur. Essayer de garder une main de « contact » sur lui lui signifiant tout de même votre présence bienveillante avec lui.

On peu ensuite essayer de capter son attention vers un détail de la salle de bain. Trouver un sujet de conversation comme la beauté du carrelage et tout en discutant lui enlever le haut,

douche = l'inciter a aller dedans en y allant aussi pied nus !, une fois dedans privilégiez la toilette du bas du corps et du dos (zones moins sensibles)
attention ! Le jet peut être ressenti comme une agression ! il est fortement conseillé de placer un gant sur le pommeau de douche. Me Amen peut se positionner comme « barrière naturelle pour le dissuader  de sortir trop vite. Ne pas chercher à trop prolonger la douche

au gant : lui faire les jambes pieds et le dos. Les autres zones doivent etre encouragées a tre faite seule, ==> lui préparer le gant lui positionner dans sa main, et déplacer son bras délicatement vers la zone pour lui indiquer là où il faut passer, appliquer les crèmes si nécessaire,

pour l’habillage du bas l'orienter vers la chaise et enfiler chaussettes. Culotte « pull up s» et pantalon une fois assis, se placer accroupi devant lui en lui parlant le regardant,

pour le rasage le coiffage et le rasage toujours lui préparer les outils au préalable, se tenir près de lui pres du lavabo. Et lui tendre l'outil, Si besoin amener sa main vers la zone d'usage de l'outil, l'aider à ranger les "outils" (un bon artisan laisse toujours un plan de travail rangé)


Coucher '20h-20h30) :
l'objectif du coucher est d'aider au maintien du rythme des journées (mise en pyjama =nuit)une pièce de coucher à été réalisée avec lit médicalisé. depuis peu un sédatif lui est administré pour le détendre le soir,
Cependant il est assez rare que Mr Amen reste couché dans la pièce, nous le retrouvons souvent assis endormi sur une chaise de la cuisine suite à déambulations,

déroulement type  de l'intervention (évaluation de Philippe) :

dans as le plus courant, il est debout, on lui passe le haut de pyjama, puis je le fais se diriger vers le lit et avant qu'il ne s'assoie, je suis à genoux devant lui tout en lui parlant, je tiens ces deux mains en le regardant pour qu'il focalise son attention sur moi, tandis que madame Amen lui baisse le pantalon et défait la protection, une fois le pantalon baissé, il s'assied sur le lit, nous pouvons alors lui retirer le pantalon, placer la protection et le bas de pyjama, je suis à genoux et j'en profite pour lui passer les bas de contention après un massage des jambes au dexeryl, une fois fait je lui remet les chaussons, me place devant lui accroupi et l'aide à se relever en lui tenant les mains, une fois debout, moi toujours accroupi ses mains dans les miennes, madame A lui remonte la protection et le pantalon. Ce cas est le plus courant et suppose qu'il soit propre ( si urine un coup de lingette, si selles c'est un coup de gant dans l’arrière cuisine ou la douche en cas de débordement ). A ce stade il est en pyjama, reste à la coucher, généralement sur notre demande il se rassoie sur le lit, nous babillons un instant, nous sommes tous les trois, Lionel assis au milieu du lit,  Madame A debout à sa gauche et moi assis à sa droite sur le lit ( en m'asseyant à sa droite je l'oblige à se poser au milieu du lit ce qui facilitera la manœuvre suivante
:après un petit moment, durant lequel, nous discutons je demande à madame Amen de lui prendre la main droite, comme pour le saluer et lui donner le bonsoir tandis qu'elle lui parle et qu'il la regarde, je me place devant lui, prend ses jambes, les soulève et fait pivoter Lionel dans le lit, une fois couché nous le redressons et le couvrons du drap, de la couverture, nous allumons la veilleuse, un baiser sur le front et nous nous retirons.
Pourquoi je demande à Madame A de lui prendre la main droite. Il a la main gauche accrochée à la barriere sur le coté du  lit, tandis que sa main droite est agrippée au matelas
là, on peut faire ce qu'on veut il est impossible de lui prendre les jambes pour le faire pivoter dans le lit, mais si Madame lui tient la main droite et qu'au moment où je le fais pivoter, elle lui attrape la main gauche accrochée à la barrière, il pivote naturellement


Évolutions

Mr Amen est conduit 3 fois par semaine en accueil de jour  au relais « Cajou » de Tours Nord afin de soulager son épouse. Cependant l'essai d'extension de la durée de l’accueil à une journée ne s’avère pas vraiment concluante.
=>difficultés de certaines équipes à changer mr Amen
=> fatigue ? Sur-stimulation ?

L’équipe propose des activités annexes dans l’après midi, par exemple 15h30 16h30 afin de le stimuler

-jardinage par beau temps (la maison dispose d'un potager et d'un grand jardin)

-atelier de céramique et autres bricolage
Mr Amen est doué d'un fort enclin didactique en ce qui concerne les techniques liées à son activité de carreleur et moniteur AFPA, les ateliers devront de préférence lui donner l'opportunité d'encourager la démonstration de son savoir faire comme si nous étions des « apprentis »

-activité de discussion et de stimulation de vocabulaire par des livres de plantes, outils, animaux , petits exercices de dessin

Fanch
Admin

Messages : 16
Date d'inscription : 17/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://plenitys.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mr AMEN

Message par Jean Baptiste le Mar 12 Mai - 12:13

Fanch a écrit:Merci Phillipe je visualise bien les gestes que tu décris bien. j'ai repris ta description du coucher  dans le projet de vie.


que voici.

Projet de vie mr Amen



MR Amen est atteint d'une démence fronto-temporale
né à Chahaignes (Sarthe)
vit seul avec son épouse.
Ancien moniteur AFPA (carrelage) puis Artisan carreleur,
le recueil de vie de Mr Amen dépeint un homme assez secret, solitaire, passionné par son travail et l'activité manuelle.


les  intervenants venants chez Mr Amen se présentent comme des « amis de passage » qui vont passer « un bon moment ensemble » , l’intervenant peut l'appeler par son prénom et employer le tutoiement afin de renforcer le sentiment de proximité.
Mr Amen peut passer de période apathique à agitée (fouille dans l’environnement, découpe des nappes, démonte une porte...)

A été établi un recueil d'information sur les moments clés de la vie de Mr Amen afin de mieux dégager les éventuelles sources émotionnelles pouvant survenir.


Actions actuelles

Aide à la toilette matinale '8h-9h) : l'objectif de la toilette et de l'aide à l'habillage est de ritualiser le plus possible celle ci (passage dans l'escalier, préliminaires de discussion et de présentation...)
de favoriser la mémoire procédurale (des gestes), des outils de toilette et du schéma corporel.

Outils de toilette mis en œuvre :Gants de toilette, peigne, brosse à dent , rasoir manuel,


Déroulement  type de intervention  :
l’intervenant peut trouver Mr Amen endormi sur une chaise, déambulant ou plus rarement endormi dans son lit.
Si Mr Amen est endormi sur une chaise : s'accroupir devant lui, lui parler doucement et capter l'ouverture du regard en touchant délicatement le coté de son bras, rester ainsi à le regarder, lui parler gentiment, ne pas précipiter l'incitation au lever, quelques mots échangés,
lui montrer les vêtements pour qu'il comprenne le sens du passage, toujours en position accroupie, lui prendre délicatement les deux mains et lui proposer de se lever, se lever sois même en douceur en gardant ses mains dans les siennes, le tirer intègrement vers vous pour l'aider à se lever,  => la position de l'assise favorise l’égalité du niveau du regard
Si Mr Amen est dans son lit : s'asseoir et monter/descendre le lit de manière a être à son niveau assis sur une chaise, lui prendre une main dans la sienne et caresser la main, l'appeler gentiment. Capter son regard, celui ci doit être prolongé et doux. Monsieur Amen doit avoir le temps de vous identifier comme visage « amical ». prendre sa deuxième main le stimuler par des caresses. Me Amen peu aider en relevant doucement la tête de lit pour l’empêcher de trop se rallonger. Sortir les jambes délicatement, puis le faire pivoter en tirant sur ses deux mains, une fois assis, monter le lit de manière à faciliter le lever et faire comme pour le lever avec la chaise.


==> la plupart du temps Mr Amen se souviendra que votre intervention signifie « monter l'escalier avec lui atteindre la salle de bain et se préparer » lui montrer ses vêtements en se positionnant prêt de l'escalier, à la sortie de la cuisine en l'appelant : il vous suivra spontanément.
En montant au début  de l'escalier, se trouve une photo de ses petits enfants que nous prenons le temps de remarquer comme un « rituel de balisage » du chemin.

Une fois en haut, dans la salle de bain, il y a généralement un petit rituel  préliminaire de discussion en regardant par la fenêtre et/ou le chauffage l'hiver. Pendant qu'il regarde par la fenêtre, on peut enlever, tout en discutant le bas de pyjama et les chaussettes. ==> son attention sera plus portée sur l’extérieur. Essayer de garder une main de « contact » sur lui, lui signifiant tout de même votre présence bienveillante avec lui.

On peut ensuite essayer de capter son attention vers un détail de la salle de bain. Trouver un sujet de conversation comme la beauté du carrelage et tout en discutant lui enlever le haut,

douche = l'inciter a aller dedans en y allant aussi pied nus !, une fois dedans privilégiez la toilette du bas du corps et du dos (zones moins sensibles)
attention ! Le jet peut être ressenti comme une agression ! il est fortement conseillé de placer un gant sur le pommeau de douche. Me Amen peut se positionner comme "barrière naturelle" pour le dissuader  de sortir trop vite. Ne pas chercher à trop prolonger la douche

au gant : lui faire les jambes pieds et le dos. Les autres zones doivent être encouragées a être faites seul, ==> lui préparer le gant lui positionner dans sa main, et déplacer son bras délicatement vers la zone pour lui indiquer là où il faut passer, appliquer les crèmes si nécessaire,

pour l’habillage du bas l'orienter vers la chaise et enfiler chaussettes. Culotte « pull ups» et pantalon une fois assis, se placer accroupi devant lui en lui parlant le regardant,

pour le rasage le coiffage et le rasage toujours lui préparer les outils au préalable, se tenir près de lui près du lavabo. Et lui tendre l'outil, Si besoin amener sa main vers la zone d'usage de l'outil, l'aider à ranger les "outils" (un bon artisan laisse toujours un plan de travail rangé)


Coucher '20h-20h30) :
l'objectif du coucher est d'aider au maintien du rythme des journées (mise en pyjama =nuit) une pièce de coucher à été réalisée avec lit médicalisé. depuis peu un sédatif lui est administré pour le détendre le soir,
Cependant il est assez rare que Mr Amen reste couché dans la pièce, nous le retrouvons souvent assis endormi sur une chaise de la cuisine suite à déambulations,

déroulement type  de l'intervention (évaluation de Philippe) :

dans cas le plus courant, il est debout, on lui passe le haut de pyjama, puis je le fais se diriger vers le lit et avant qu'il ne s'assoie, je suis à genoux devant lui tout en lui parlant, je tiens ses deux mains en le regardant pour qu'il focalise son attention sur moi, tandis que madame Amen lui baisse le pantalon et défait la protection. Une fois le pantalon baissé, il s'assied sur le lit, nous pouvons alors lui retirer le pantalon, placer la protection et le bas de pyjama, je suis à genoux et j'en profite pour lui passer les bas de contention après un massage des jambes au dexeryl, une fois fait je lui remet les chaussons, me place devant lui accroupi et l'aide à se relever en lui tenant les mains, une fois debout, moi toujours accroupi ses mains dans les miennes, madame A lui remonte la protection et le pantalon. Ce cas est le plus courant et suppose qu'il soit propre ( si urine un coup de lingette, si selles c'est un coup de gant dans l’arrière cuisine ou la douche en cas de débordement ). A ce stade il est en pyjama, reste à la coucher, généralement sur notre demande il se rassoie sur le lit, nous babillons un instant, nous sommes tous les trois, Mr Amen assis au milieu du lit,  Madame A debout à sa gauche et moi assis à sa droite sur le lit ( en m'asseyant à sa droite je l'incite à se poser au milieu du lit ce qui facilitera la manœuvre suivante
:après un petit moment, durant lequel, nous discutons je demande à madame Amen de lui prendre la main droite, comme pour le saluer et lui donner le bonsoir tandis qu'elle lui parle et qu'il la regarde, je me place devant lui, prend ses jambes, les soulève et le fait pivoter dans le lit, une fois couché nous le redressons et le couvrons du drap, de la couverture, nous allumons la veilleuse, un baiser sur le front et nous nous retirons.
Pourquoi je demande à Madame A de lui prendre la main droite. Il a la main gauche accrochée à la barrière sur le coté du  lit, tandis que sa main droite est agrippée au matelas
là, on peut faire ce qu'on veut il est impossible de lui prendre les jambes pour le faire pivoter dans le lit, mais si Madame lui tient la main droite et qu'au moment où je le fais pivoter, elle lui attrape la main gauche accrochée à la barrière, il pivote naturellement


Évolutions

Mr Amen est conduit 3 fois par semaine en accueil de jour  au relais « Cajou » de Tours Nord afin de soulager son épouse. Cependant l'essai d'extension de la durée de l’accueil à une journée ne s’avère pas vraiment concluante.
=>difficultés de certaines équipes à changer Mr Amen
=> fatigue ? Sur-stimulation ?

L’équipe propose des activités annexes dans l’après midi, par exemple 15h30 16h30 afin de le stimuler

-jardinage par beau temps (la maison dispose d'un potager et d'un grand jardin)

-atelier de céramique et autres bricolage
Mr Amen est doué d'un fort enclin didactique en ce qui concerne les techniques liées à son activité de carreleur et moniteur AFPA, les ateliers devront de préférence lui donner l'opportunité d'encourager la démonstration de son savoir faire comme si nous étions des « apprentis »

-activité de discussion et de stimulation de vocabulaire par des livres de plantes, outils, animaux , petits exercices de dessin
Tout cela est fort intéressant! Je me suis permis de corriger 2-3 trucs. A part la mise en forme à peaufiner, le fond est très bien. Autrement, n'hésites pas à reprendre la trame du projet de vie pour voir ce qu'il manque (courte éval psy, anamnèse...).
En tout cas c'est du bon travail sur le déroulement de l'intervention.

Jean Baptiste

Messages : 31
Date d'inscription : 17/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mr AMEN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum